Le plan BIOTOX appliqué à Saint-Pierre et Miquelon

Tout comme en France, avec quelques jours de décalage, le plan BIOTOX est appliqué à Saint-Pierre et Miquelon, comme l’a annoncé le Préfet lors du Journal télévisé du 24 octobre 2001. Des dispositions particulières ont été prises, notamment en relation avec le Canada, en cas de besoin, pour des analyses éventuelles.

Rappelons que le plan BIOTOX a été rendu public en France par le ministre délégué à la santé, Bernard Kouchner, le 5 octobre 2001. Pour des renseignements utiles, il suffit de se rendre à l’adresse suivante : http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/biotox/.

On y trouve notamment des précisions sur la conduite à tenir en cas de réception d’une enveloppe ou d’un colis “suspects”

Le Préfet s’est par ailleurs félicité du comportement citoyen des habitants de l’Archipel, aucun incident de mauvais goût n’étant à déplorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *