Une première dans le mauvais temps

La tempête fait rage sur l’Archipel depuis dimanche soir, 25 janvier 2004. Le vent continue de souffler et la neige de s’accumuler. La visibilité est nulle au point que la décision a été prise de rentrer les engins de déneigement. Ils resteront prêts à sortir en cas d’urgence.

La situation n’est pas prévue s’améliorer en ce lundi 26 janvier. Les habitants sont instamment invités à rester chez eux, par mesure de sécurité.

Inutile aujourd’hui de chanter : « Mais où sont les neiges d’antan? »

Henri Lafitte, 26 janvier 2004

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *