La citation du jour – 21 octobre 2004

A propos de la vente par Napoléon en 1803 de la Louisiane aux Américains pour 15 millions de dollars : « Imagine-t-on l’importance qu’aurait pu avoir un territoire de culture et de peuplement français aux côtés des États-Unis. Cela aurait été autre chose que St-Pierre et Miquelon. » (Louis Fournier, sur silicon.fr dans un article intitulé : « Le français qu’on ne parle pas aux Etats-Unis »

Et Napoléon n’a pas été le dernier des imbéciles…

Henri Lafitte, 21 octobre 2004

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *