// Vous lisez...

Faits de Société

Du nouveau sur "le plateau"

Qui pourrait imaginer que Saint-Pierre et Miquelon aura été à l’honneur lors du buffet campagnard organisé par le président Jacques Chirac à l’Elysée en ce 1er février 2006, qui avait tenu à réunir ainsi la quasi totalité des députés et sénateurs UMP, une première depuis 1996 ?

Certes, l’Archipel n’aura pas été mentionné lors du discours. Mais Gérard Grignon, député de l’Archipel, avait décidé de profiter de cette occasion pour s’adresser directement au président dans les moments qui suivirent pour lui remettre la pétition signée par plus de trois mille personnes lancée sur le site de grandcolombier.com pour défendre les droits de la France et de Saint-Pierre et Miquelon sur le plateau continental, un dossier capital pour notre avenir.

Heureuse surprise pour le député d’entendre Jacques Chirac lui dire tout de go : « Je connais ce dossier et j’appuierai Saint-Pierre et Miquelon ». Puis le notre député d’en parler au directeur de cabinet du premier ministre et d’entendre : « On traite le dossier ».

A 16h30, Gérard Grignon devait remettre également la pétition au ministre de l’Outre-Mer, lui aussi soulignant que Saint-Pierre et Miquelon n’était pas oublié. Une réunion interministérielle est d’ailleurs prévue prochainement pour traiter de la situation de l’Archipel.

Une avancée importante donc, sachant que la mobilisation collective est essentielle en ce domaine pour la survie même de notre communauté.

Henri Lafitte, 1er février 2006

Commentaires