Carnet de lecture : Patrick Grainville, Falaise des fous

« Le ciel devrait savoir qu’il pose ! » (p.123) Ainsi s’écrie le peintre Monet, cri du cœur rapporté par le narrateur du dernier roman de Patrick Grainville, dans Falaise des fous, roman captivant, envoûtant, par l’amplitude de l’écriture, la puissance des évocations. Le talent de l’auteur ne pouvait que préparer cette synergie magique avec l’époque choisie, […]

Lire la suite


Carnet de lecture : Ysabelle Lacamp, Ombre parmi les ombres

Il est une série d’ouvrages – quatre déjà parus – aux éditions Bruno Doucey, qui m’aura particulièrement captivé, la collection Sur le fil, dirigée par Murielle Szac, consacrée à des rendez-vous exceptionnels avec, jusqu’à présent, Paul Eluard, Max Jacob, Guillaume Apollinaire, Ingrid Junker. J’étais donc avide d’une nouvelle découverte. Avidité comblée par Ombre parmi les […]

Lire la suite


Carnet de lecture : Michael Kölhmeier, Deux messieurs sur la plage

Roman déroutant que Deux messieurs sur la plage de l’auteur autrichien, traduit en français aux éditions Actes Sud, Michael Kölhmeier. En scène, deux personnages clefs de l’Histoire dans des registres différents, Charlie Chaplin et Winston Churchill. J’étais passé à côté de cette amitié entre deux hommes que rien ne semblait faire converger. Il aura fallu […]

Lire la suite


Carnet de lecture : Anne Nivat, Dans quelle France on vit

Je suis souvent saisi, tant sur l’archipel que dans mes déplacements sur le sol hexagonal par un lamento sans cesse renouvelé, reflet d’un mal-être réel dans le vécu quotidien. Aussi ai-je été attiré par l’ouvrage d’Anne Nivat, une journaliste-reporter dont j’ai pu apprécier les écrits, notamment dans sa couverture des conflits en Afghanistan et en […]

Lire la suite


Carnet de lecture : Erik Orsenna, La Fontaine, une école buissonnière

Ouvrir un livre d’Erik Orsenna, c’est s’apprêter, comme à l’orée d’un temps de bonne chère, à goûter goulument une finesse d’écriture. On n’est pas déçu avec son La Fontaine, une école buissonnière. Dès les premières pages on se met à savourer La Fontaine bien sûr, mais aussi Orsenna et son ses pépites d’humour, table mise […]

Lire la suite